Les mots cherchent un président

C'est un texte qui m'a été envoyé par une collègue. Qu'elle soit remerciée. Je le mets à votre disposition.
Les mots cherchent un président


Les mots sont en colère. Les enfants les écrivent mal, les écrivent avec des  fautes. Ils sont sortis des livres, une nuit, et cherchent un président qui ira porter leurs  plaintes au maître. « Allons, allons, dit le mot « Frère » d’un voix douce et tranquille, nous ne sommes pas ici pour nous disputer. Nous avons décidé d’élire un président ou une présidente. Faisons-le sans attendre »

« Oui, oui, dirent plusieurs voix ensemble ; élisons un président.

C’est  lui qui ira trouver le maître quand les enfants nous écrivent trop mal »

« Ah, vous avez raison, dit le mot « Cheval », vous avez bien raison. Moi, par exemple, je tremble quand les enfants me mettent au pluriel ; un cheval, des chev…c’est

affreux ».

« Moi, c’est la même chose », dit  le mot « Journal »

« Et moi, dit le verbe « Etre », si vous saviez comment ils me conjuguent ! C’est

épouvantable »

« Allons, allons, le mot « Bonté » il faut comprendre que  ce sont des écoliers. C’

est difficile pour eux , il faut leur répéter les choses »

« Dépêchons-nous, dit le mot  « Montre », élisons un président. Qui veut être

président ou présidente ? »

« Moi, cria tout à coup le mot  « Fer ».. Je suis grand et fort, j’ai de bons poings.

Qui vote pour moi ? »

« Attendez, ajouta le mot « Or ». Voyez mes  cheveux, mes vêtements. Je brille, j’étincelle de tous côtés. Je suis le mot le plus aimé. »

« Ce n’est pas vrais, ce n’est pas vrai. », dit une voix tranquille.

C’était un mot au corps arrondi qui parlait. C’était le mot « Cœur ».

«  Ne suis-je pas le plus aimé ? demande le mot  « Or ». Mais si ! Tous ceux qui veulent devenir riches m’adorent. »

« Non, dit le mot « cœur » le plus aimé, le voilà. »

Et il montre un mot vêtu de tissus légers, avec des yeux couleur de soleil.

«  Le plus aimé, c’est celui-là, c’est le mot « Mère ». C’est le plus joli et le plus

doux. Je veux qu’il soit  notre président ».

Le silence se fit dans la salle.

«  Mes amis les mots, écoutez- moi bien. Je crois que j’ai trouvé le mot qu’il nous faut comme président. C’est celui que tout le monde aime. C’est un mot de

quatre lettres seulement, et il contient le mot «Amour», il contient le mot « Maison », il contient le mot « Union ».

« C’est le mot « PAIX », crièrent beaucoup de voix. Oui, le mot « PAIX » sera  président.{jcomments on}

Votre commentaire