La situation problème

sit_probLa situation problème est une situation d'apprentissage et non un résultat.C'est une stratégie d'enseignement qui favorise l'engagement des élèves, et qui permet la construction du savoir.
La situation problème est une tâche globale complète ayant un contexte c'est à dire des données initiales et qui se fixe un but; elle requiert plus d'une action , plus d'une procédure et  plus d'une opération à faire.
Toutefois elle est  aussi une tâche complexe qui fait appel à plusieurs types de connaissances.Elle amène un conflit cognitif dont la solution n'est pas évidente; elle présente un défi réaliste et réalisable ;à la portée de l'élève; .Elle peut toucher à plusieurs objectifs du programme; elle est donc structurée sur le plan didactique, puisqu'elle est créée en fonctions d'apprentissages précis.
La situation problème est également une tâche signifiante pour l'apprenant, puisqu'elle fait appel à quelque chose qu'il connait, et donc en lien avec sa réalité.Elle est concrète, car elle sollicite un produit, à travers une action réelle par l'utilisation des connaissances, des techniques,et des stratégies .

Selon Meirieu : " « Un sujet, en effectuant une tâche, s'affronte à un obstacle. » Le sujet est orienté par la tâche, le formateur par l'obstacleLe franchissement de l'obstacle doit représenter un palier dans le développement cognitif du sujetL'obstacle est franchi si les matériaux fournis et les consignes données suscitent l'opération mentale requisePour effectuer une même opération mentale, chacun doit pouvoir utiliser une stratégie différenteLa conception et la mise en œuvre de la situation problème doivent être régulées par un ensemble de dispositifs d'évaluation Questions à se poser avant l'élaboration d'une situation-problème : Quel est mon objectif? Qu'est-ce que je veux faire acquérir à l'apprenant qui représente pour lui un palier de progression important?Quelle tâche puis-je proposer qui requière, pour être menée à bien, l'accès à cet objectif (communication, reconstitution, énigme, réparation, résolution, etc.)?Quel dispositif dois-je mettre en place pour que l'activité mentale permette, en réalisant la tâche, l'accès à l'objectif? Quel matériau, documents, outils dois-je réunir?Quelle consigne-but dois-je donner pour que les apprenants traitent les matériaux pour accomplir la tâche?Quelles contraintes faut-il introduire pour empêcher les sujets de contourner l'apprentissage?Quelles activités puis-je proposer qui permettent de négocier le dispositif selon diverses stratégies? Comment varier les outils, démarches, degrés de guidage, modalités de regroupement.Tant de questions qui prouvent bien que  Ce n'est plus une « Pédagogie de la réponse » mais une « Pédagogie du problème ».

Votre commentaire