Application de l’analyse de BLOOM

Contribution à l’application de l’analyse de BLOOM

TEXTE

 

Qu’est-ce que l’écologie ?

 

Comme tous les mots qui se terminent par « logie », l’écologie est une science. On n’en parle beaucoup en actuellement…

L’écologie est la science qui étudie les êtres vivants dans leur domaine naturel. Elle existe depuis le XIXe siècle et c’est le naturaliste allemand, HAECKEL, qui lui donna son nom.
Il est très intéressant d’étudier les animaux ou les plantes en laboratoire, de résoudre des problèmes ardus de classification, de biologie, mais les naturalistes, comme leur nom l’indique, sont avant tout des hommes de la nature et ils se sont vite rendus compte que la chasse aux papillons, la récolte des fossiles et la photographie n’étaient pas suffisantes pour leur donner une réelle idée de la vie.
Ils sont sortis des bibliothèques et laboratoires et sont allés étudier les êtres vivants dans leur milieu. Comme cette étude suppose des connaissances en biologie, chimie, physique, géographie, zoologie, les écologistes ont été d’abord très rares. Mais en 1930, on s’est aperçu de la nécessité absolue de développer l’écologie.
 

Des applications pratiques la rendaient rentable aux yeux des économistes. L’écologie cessait d’être la science de luxe pour les amoureux de la nature. Utiliser des insectes pour en supprimer d’autres, favoriser les espèces végétales, tout cela sans grosses dépenses et les dangers des produits chimiques, voilà qui devenait intéressant.

Enfin le développement démesuré des activités de l’homme provoquait parfois des catastrophes. On se rendit compte que la nature était menacée et que si l’on voulait la conserver telle que nous l’aimons et l’admirons, il fallait apprendre à mieux connaître les êtres vivants dans leur milieu, pour les protéger.
 
Science de la nature dans la nature, l’écologie nous permet de mieux comprendre et d’exploiter raisonnablement notre planète et ses richesses vivantes, ce que justement les écologistes appellent notre « biosphère »
 
 

D’après Georgette BARTHELEMY, La nature et ses secrets

 

Analyse selon les niveaux taxonomiques de BLOOM

1. Reconnaître

 

Activités possibles

 

  1. Identifier la situation de communication
  2. Identifier le thème
  3. Relever le champ lexical du thème
  4. Encadrer/ souligner les articulateurs et discriminer les connecteurs logiques des connecteurs chronologiques
  5. Repérer le temps dominant et indiquer sa valeur
  6. Donner la définition de l’écologie
  7. Ce texte vise à :

a. raconter l’histoire de l’écologie

b. décrire la nature

c. expliquer ce qu’est l’écologie

d. défendre l’écologie (choisissez la bonne réponse)

2. Comprendre

 

Activités possibles

 

  1. Reformuler la définition de l’écologie
  2. Le mot naturaliste signifie-t-il :

a-Un homme qui ne vit que de produit naturels

b- Un homme qui vit dans un milieu naturel

c- Un homme qui étudie la nature (choisissez la bonne réponse)

3. Citer les  étapes que l’écologie a connues dans son développement

4. Citer les différentes disciplines scientifiques dont l’écologie a besoin

5. Différencier  les caractéristiques de l’écologie au début et maintenant

 

L’écologie avant 1930

L’écologie après 1930

   
  1. Répondez par vrai ou faux

L’intérêt que présente  cette science sur le plan économique a contribué considérablement à son essor.

3. Appliquer

 

Activités possibles

 

  1. A partir du 6ème paragraphe, écrivez deux consignes (sous forme de slogans) à l’adresse de vos concitoyens pour les sensibiliser sur le problème de la pollution de l’environnement.
  2. Complétez le l’énoncé suivant :   « Les naturalistes étudient  les êtres vivants dans leur milieu naturel. Les écologistes ont été d’abord très rares parce que cette étude suppose des connaissances en biologie, chimie, physique, géographie, zoologie. Mais en 1930 on s’est aperçu de la nécessité de développer l’écologie. Plus tard des applications la rendaient rentable aux yeux des économistes »

(Les mots en gras et soulignés sont à proposer dans le désordre ou à enlever carrément selon le niveau de la classe)

  1. Employer les mots suivants : écologie, naturalistes, environnement, pollution, dans un court texte

4. Utiliser les articulateurs suivants (à proposer dans le désordre toujours) pour rendre sa cohérence à cet énoncé : « L’écologie existe depuis le XIXè SIECLE ; Avant, les naturalistes se contentaient d’étudier les animaux ou les plantes en laboratoire et de résoudre des problèmes ardus de classification dans les bibliothèques mais, ils se sont rendu compte que cela ne leur donnait pas une réelle idée de la vie.

5. On peut proposer un exercice sur les substituts lexicaux ou grammaticaux.

 

5. Synthétiser

 

Activités possibles

  1. Résumer le texte (contracter le texte)
  2. Elaborer le plan du texte

 

4. Analyser

 

Activités possibles

 

  1. Analyser  la relation qui peut exister entre le scientifique et l’économique.
  2. Expliquer les raisons qui ont fait que l’écologie n’a pu connaître de développement probant qu’après qu’il soit prouvé son utilité économique.

5. Juger (évaluer)

 

Activités possibles

 

  1. Evaluer le degré d’objectivité de ce texte.
  2. Juger si l’information ou l’explication données dans ce texte sont suffisantes.

Créer ( ?) Cela relève d’un niveau supérieur qu’il faut remplacer par la synthèse.

 

Contribution issue  du Séminaire de français( 2008)
Sous la direction de Mr MOUHEB Inspecteur général de français pour la wilaya de Tizi Ouzou 

Quelques liens utiles:

  1. Taxonomie de Bloom, aricle wikipedia
  2. Taxonomie des habiletés cognitives, tirée du livre de Francois Lasnier: Réussir la formation par compétence
  3. La taxonomie de Bloom
 

 

Analyse selon les niveaux taxonomiques de BLOOM

1. Reconnaître

Activités possibles

  1. Identifier la situation de communication
  2. Identifier le thème
  3. Relever le champ lexical du thème
  4. Encadrer/ souligner les articulateurs et discriminer les connecteurs logiques des connecteurs chronologiques
  5. Repérer le temps dominant et indiquer sa valeur
  6. Donner la définition de l’écologie
  7. Ce texte vise à :

              a. raconter l’histoire de l’écologie

              b. décrire la nature

              c. expliquer ce qu’est l’écologie

              d. défendre l’écologie (choisissez la bonne réponse)

2. Comprendre

Activités possibles

  1. Reformuler la définition de l’écologie
  2. Le mot naturaliste signifie-t-il :

a-Un homme qui ne vit que de produit naturels

b- Un homme qui vit dans un milieu naturel

c- Un homme qui étudie la nature (choisissez la bonne réponse)

3. Citer les  étapes que l’écologie a connues dans son développement

4. Citer les différentes disciplines scientifiques dont l’écologie a besoin

5. Différencier les caractéristiques de l’écologie au début et maintenant

L’écologie avant 1930

L’écologie après 1930

  1. Répondez par vrai ou faux

L’intérêt que présente que présente cette science sur le plan économique a contribué considérablement à son essor.

3. Appliquer

Activités possibles

  1. A partir du 6ème paragraphe, écrivez deux consignes (sous forme de slogans) à l’adresse de vos concitoyens pour les sensibiliser sur le problème de la pollution de l’environnement.
  2. Complétez le l’énoncé suivant :   « Les naturalistes étudient les êtres vivants dans leur milieu naturel. Les écologistes ont été d’abord très rares parce que cette étude suppose des connaissances en biologie, chimie, physique, géographie, zoologie. Mais en 1930 on s’est aperçu de la nécessité de développer l’écologie. Plus tard des applications la rendaient rentable aux yeux des économistes »

(Les mots en gras et soulignés sont à proposer dans le désordre ou à enlever carrément selon le niveau de la classe)

  1. Employer les mots suivants : écologie, naturalistes, environnement, pollution, dans un court texte

4. Utiliser les articulateurs suivants (à proposer dans le désordre toujours) pour rendre sa cohérence à cet énoncé : « L’écologie existe depuis  le XIXè SIECLE ; Avant, les naturalistes se contentaient d’étudier les animaux ou les plantes en laboratoire et de résoudre des problèmes ardus de classification dans les bibliothèques mais, ils se sont rendu compte que cela ne leur donnait pas une réelle idée de la vie.

5. On peut proposer un exercice sur les substituts lexicaux ou grammaticaux.

5. Synthétiser

Activités possibles

  1. Résumer le texte (contracter le texte)
  2. Elaborer le plan du texte

4. Analyser

Activités possibles

  1. Analyser  la relation qui peut exister entre le scientifique et l’économique
  2. Expliquer les raisons qui ont fait que l’écologie n’a pu connaître de développement probant qu’après qu’il soit prouvé son utilité économique

5. Juger (évaluer)

Activités possibles

1.      Evaluer le degré d’objectivité de ce texte

2.      Juger si l’information ou l’explication données dans ce texte sont suffisantes.

Créer ( ?) Cela relève d’un niveau supérieur qu’il faut remplacer par la synthèse

Votre commentaire