Proposition d'une fiche séance

Proposition d’une Fiche de SEANCE 

L’Etablissement : Le Niveau ou la classe:

Le Projet :

L’Intention Communicative :

L’Objet d’Etude :

La Séquence :

Le Titre et les Références du Support (Ecrit ou Oral) :

La Compétence (Une seule compétence par Séance) :

L’Objectif de la Séance :   LIRE POUR : (résumer – synthétiser – faire un commentaire, etc.).

 

(I- Compréhension de l’Oral – II- Compréhension de l’Ecrit  /III- Production de l’Oral – IV- Production de l’Ecrit).

Capacités :

Objectifs d’apprentis - sage :

Activités et taches à  proposer :(Individuelles /par groupes ou par rangées).

Organisation de la classe :

Rôle de l’enseignant :

Durée par activité

Prendre en charge toutes les capacités indiquées pour la Compétence.

Cibler 3 à 4  objectifs pertinents qui conviennent au Type d’Ecrit.

 

Important :

 

-    Pour chaque objectif, il faut prévoir une activité.

 

-   Prévoir une Mise en Commun et une Evaluation pour chaque Activité.

-  Privilégier l’activité sur des situations- Problèmes.

-  Proposer deux ou trois activités par séance :

(Repérage des Indices de la situation de communication ; la progression thématique ; les réseaux lexicaux ; identification des unités de sens, etc.).

- (Activités de langue (gramm. de  texte) ; articulations ; système

des temps ; Réécriture ;      Synthèse.

 

Ne pas poser des séries de questions - Réponses qui relèvent de l’Evaluation des savoirs et non de la formation. Ces séries ne profitent généralement qu’aux bons élèves alors que l’activité de groupes peut permettre à tous les élèves de participer.

-  Le groupe classe (rarement, sauf pour l’Imprégnation ou l’observation du paratexte).

-  Par rangées mais sur la même activité.

-  Par groupes de quatre.

- En Binômes ou tandems.

-  Chaque groupe doit rendre compte en fin de séance (élève rapporteur).

-  Se référer à la Pédagogie Coopérative.

1. -      Laisser les élèves travailler.

-  Les laisser comparer, débattre, se positionner au sein du groupe.

 

2. -     Passer dans les groupes.

-  Ne pas monopoliser la parole.

-  Animer - Orienter.

-  Dépanner. Remédier.

-  Porter au tableau quelques indices.

3.-      Privilégier la pédagogie différenciée - S’intéresser aux élèves en difficulté.

 

15 mn par activité.

 

N.B :

1. Le Texte (ou le Document sonore) Support doit répondre à (ou aux) objectif(s) ciblé(s). Ce sont les objectifs qui doivent déterminer le choix du texte et non l’inverse. Le texte étant un prétexte ou un besoin pour réaliser un objectif.

2. Les réponses attendues (ou possibles) doivent être portées sur (au verso de) la fiche pédagogique de la séance.

Déroulement de la Séance : 

Séance de Compréhension de l’Oral : (1 h.).

1. Imprégnation (Eveil de l’intérêt) – deux ou trois questions orales sur le thème, sur l’auteur, l’actualité, etc.   (5 mn).

2. Présentation du Para texte et production d’Hypothèses de sens. (5 mn).

La distribution DU QUESTIONNAIRE (Ecrit) doit obligatoirement précéder la première écoute (ou lecture oralisée) du texte afin de permettre à l’élève de prendre connaissance des questions et d’orienter son écoute grâce aux indices de la situation de communication, du thème, des chiffres, des noms, des dates, etc. Il doit disposer de quelques minutes pour répondre aux questions (faciles) puis bénéficier d’une seconde écoute (ou lecture oralisée) pour pouvoir finaliser ses réponses.

Contrairement à la compréhension des écrits qui doit faire l’objet d’Activités de groupes, la Compréhension de l’Oral doit être Individuelle. Elle doit porter sur les éléments périphériques, l’intention de communication, les unités de sens, les articulateurs d’organisation, les réseaux lexicaux, l’importance des liaisons pour le pluriel, l’intonation dans les types de phrases, etc. Le questionnaire doit comporter des QCM, des Vrai – Faux, des Oui – Non ; des relevés de justifications, des indices de mémorisation, de reconstitution d’indices situationnels : (qui – quoi – quand – où – comment – pourquoi ?), une courte synthèse, etc.

 

Séance de Compréhension de l’Ecrit :

A ce niveau, il s’agit de permettre à l’élève de comprendre le fonctionnement de surface du texte ; d’identifier les réseaux lexicaux et grammaticaux qui permettent d’accéder au sens global du texte ; de lever l’opacité sur les grandes unités de sens ; d’identifier les marques de l’énonciation et la visée de l’auteur ; de dégager la progression thématique, etc. Il ne faut pas procéder à l’explication ou à l’analyse du texte qui sont deux procédés incompatibles avec les instructions officielles.

- Séance 1 : (observation du para texte puis lecture). - 3 à 4 activités de groupes de         10 mn chacune. Mise en Commun et Compte Rendu à l’issue de chaque activité. Produire une synthèse ou une trace écrite à porter sur les cahiers.

- Séance 2 : lecture plus approfondie du texte (ou d’un autre texte) - unités de sens, articulations du texte, arguments, événements ou informations importants ; points de langue dominants pour aboutir à un résumé, un plan, une synthèse, etc. Il faut proposer à ce niveau une Evaluation Formative qui prendrait en charge les caractéristiques sémantiques et linguistiques de l’Objet d’Etude.

 

Activités et tâches.

Il serait souhaitable que l’intitulé de chaque activité soit clairement et précisément formulé. Il doit cibler un objectif d’apprentissage précis et la difficulté doit être à la hauteur des possibilités d’un élève moyen. Pour ne pas être pris de court par le temps, il convient de proposer des activités de          15  minutes. Par ailleurs, il faut proposer des activités liées :

 

a -Au niveau Discursif : présence – absence et visée de l’énonciateur, progression thématique, choix et organisation des arguments, des événements, etc.

b *Au  niveau Textuel : réseaux lexicaux, différents substituts, enchaînements, lexique thématique – relationnel, niveaux de langue, etc.

c -Au niveau phrastique : syntaxe,  vocabulaire, orthographe lexicale et orthographe grammaticale, etc.

 

Intitulés d’activités de groupes à proposer :

  1. Identification d’indices lexicaux ou grammaticaux
  2. Repérage d’éléments sémantiques ou thématiques.
  3. Recherche dans le texte d’éléments pertinents.
  4. Mise en évidence de mots ou d’énoncés.
  5. Complétion d’énoncés.
  6. Appariement : (termes –> définitions - exercices fléchés).
  7. Insertion d’éléments, de mots ou de paraphrases explicatives.
  8. Classement dans un tableau.
  9. Distinction entre éléments.
  10. Comparaison entre résultats.
  11. Transformation d’énoncés.
  12. Reformulation d’énoncés.
  13.  Réfutation d’arguments.
  14. Réécriture de phrases (au passif, au style indirect, au pluriel, etc.).
  15. Elaboration ou repérage de plans
  16. Résumé de phrases ou de paragraphes.
  17. Débat.
  18. Synthèse.
  19. Compte Rendu.

 

5. Modalités d’Evaluation des Activités :

 

-     Consacrer 5 à 10 minutes de MISE EN COMMUN (correction ou remédiation) et d’évaluation pour chaque activité.

-     Chaque groupe délègue un élève pour socialiser et rendre compte des résultats de l’Activité accomplie collectivement. Eviter de désigner constamment les mêmes élèves pour le Compte Rendu.

-     La classe participe à l’Evaluation et à l’appréciation de ce qui a été fait par les groupes.

-     Produire à chaque fois au tableau une trace écrite à porter sur les cahiers.

Votre commentaire