Les écoles soumises à des contrats de performances

Benbouzid vient  de soumettre tous les établissements scolaires à des contrats de performance afin de lutter sévèrement contre l’échec scolaire dont le taux demeure de plus en plus important.

Pour Benbouzid, ministre de l’Education Nationale, la rentrée scolaire de cette année doit être marquée par le sceau de la nouveauté. Dans ce sens, après ses récentes mises en garde contre l’absentéisme, Benbouzid vient  de soumettre tous les établissements scolaires à des contrats de performance afin de lutter sévèrement contre l’échec scolaire dont le taux demeure de plus en plus important.

Ainsi, lors d'une réunion tenue, dimanche à Alger, avec les directeurs de l'éducation des wilayas  du centre du pays, le ministre de l’Education Nationale a annoncé l'application d'une nouvelle "politique  d'évaluation" consistant en un suivi de tous les établissements éducatifs par le biais de contrats de performance avec les directions de l'éducation.

Au nom d'une gestion  pédagogique et administrative efficace, Benbouzid impose des bilans pour les moyens mis en oeuvre et les résultats obtenus à chaque trimestre dans les établissements des différents paliers. Il est également question de recenser les établissements à faibles résultats et mettre en place un système de parrainage par les meilleurs établissements  à leur profit.  Cette politique qui s'annonce ambitieuse va-t-elle permettre de remédier à l'échec scolaire ? Seul l'avenir nous le dira...

Abderrahmane Semmar
Source : El Watan du 29 08 2010

{jcomments on}

Votre commentaire