Fabriquer des exercices de français

reflexionUne matrice de textes est un déclencheur d’expression ; un point de départ permettant d’engendrer un texte. Elle est à la fois, contrainte et aide pour l’expression :
Contrainte, puisque l’élève doit obligatoirement respecter le modèle ou le canevas proposé.
Aide, dans la mesure où l’élève est guidé par des consignes, ce qui a l’avantage de lui éviter les pannes, pouvant bloquer l’expression.

 Ecrire un texte avec un vocabulaire imposé :  

Principe : Faire rédiger un texte d’une longueur précise, en imposant l’utilisation d’un certain nombre de mots.   Objectifs :

Utilisation active du vocabulaire passif.

Rédaction d’un texte avec contrainte lexicale.  

Mise en oeuvre :  

Les mots imposés sont des noms, adjectifs, verbes et adverbes ; déjà connus par les élèves. Ils peuvent ou non porter les marques du genre et du nombre. L’exercice fonctionne bien lorsque les mots imposés sont extraits d’un poème, parce qu’ils sont polysémiques et constituent déjà un champ lexical.

Indiquer la longueur du texte à rédiger, en général on demande autant de lignes que de mots imposés.

Exiger la rédaction d’un texte cohérent , et non une série de phrases.  

Pour rendre l’exercice facile :

choisir les mots imposés dans un texte ; authentique, qui ne sera pas montré aux élèves avant l’exercice pour ne pas casser leur spontanéité.  

Pour rendre l’exercice plus difficile :

imposer un ordre dans l’emploi des mots et diminuer le nombre de lignes.  

Exemple :

Ecrivez un texte de quinze lignes maximum, en utilisant obligatoirement sans les modifier tous les mots suivants, dans l’ordre que vous voulez, et en les soulignant dans votre texte.

1/ Quelconque- paraissaient- hasard- aller- là- chacun- possibles- voulez- trop- aigues- hier- ici- quatrième- content- étrangement .

2/ jouer- savoir- court- grand- lendemain- s’endormir- heure- manger- soleil- nuit.

Fabriquer des exercices de français  (Hachette Education) 

vos plumes collègues, essayez vous à cet exercice très édifiant !!!      

Votre commentaire