La compétence de l'enseignant en classe:Indicateurs de compétence

reflexionOn retrouve ci-dessous la liste des 50 objectifs, regroupés en 16 dimensions correspondant à celles de la définition du domaine. Pour chacun de ces objectifs, nous avons énuméré des indicateurs, qui manifestent, chez l'enseignant, la maîtrise de l'objectif en question. Il y a 217 indicateurs au total, détaillant les 50 objectifs.

Outre ces indicateurs, susceptibles de se manifester à tout moment dans la classe, nous avons également énuméré 50 indicateurs supplémentaires particuliers à certaines situations de classe (cours magistral, travail en équipes, démarrage du cours, etc

Dimension 1

1.1. CHOISIR des activités pertinentes et adaptées au niveau de développement des élèves.

  • 1.1.1 Les activités présentent un lien clair avec un objectif du programme d'études.
  • 1.1.2. Les tâches sont adaptées à l'âge ou au développement des élèves.

1.2. COMMUNIQUER les objectifs et le déroulement de l'activité.

  • 1.2.1. Le plan de la leçon est annoncé.
  • 1.2.2. L'enseignant rend explicite le lien entre l'activité et l'objectif du programme poursuivi.
  • 1.2.3. Les consignes organisationnelles sont communiquées.
  • 1.2.4. Le temps requis pour exécuter les tâches et les échéances sont précisés.
  • 1.2.5. La tâche à accomplir est décrite de façon explicite.
  • 1.2.6. L'enseignant donne des exemples et des contre-exemples des comportements attendus.

1.3. ORGANISER un déroulement logique et pédagogique.

  • 1.3.1. Au moment de l'apprentissage, les tâches complexes sont scindées en tâches plus simples.
  • 1.3.2. Les consignes sont transmises dans un ordre séquentiel.
  • 1.3.3. Des transitions sont prévues entre les différentes activités.

1.4. ANTICIPER les erreurs et les difficultés.

  • 1.4.1. Les pièges à éviter et les risques de confusion sont explicitement identifiés.
  • 1.4.2. Les indications ou les pistes pour résoudre les difficultés sont annoncées.


Indicateurs de cette dimension particuliers à certaines situations de classe:

  • 18 - L'enseignant amorce la plénière soit par des consignes, soit par un déclencheur. (plénière).
  • 24 - Toutes les consignes nécessaires à l'exécution des tâches sont communiquées avant de mettre les élèves au travail. (travail individuel ou en équipes)
  • 26 - Le temps alloué pour faire le travail est précisé. (travail individuel ou en équipes)
  • 45 - Les consignes relatives au prochain cours sont énoncées. (fermeture du cours)

Dimension 2

2.1. ASSURER les préalables techniques au déroulement de l'activité.

  • 2.1.1. Les élèves et l'enseignant disposent du matériel pour l'activité.
  • 2.1.2. Le découpage du temps permet l'accomplissement des activités prévues.

2.2. CONTRÔLER l'activité dans le temps de façon à maximiser le temps d'apprentissage.

  • 2.2.1. Le cours démarre à l'heure.
  • 2.2.2. Les modifications ou ajustements aux procédures annoncées sont rares.
  • 2.2.3. La surveillance du déroulement de l'activité est constante.
  • 2.2.4. L'enseignant situe périodiquement les élèves dans leur travail.
  • 2.2.5. L'essentiel des énergies des élèves est consacré à l'accomplissement des tâches pédagogiques.
  • 2.2.6. Les échéances sont respectées.

2.3. AJUSTER le déroulement de l'activité au contexte.

  • 2.3.1. L'enseignant dépiste rapidement les difficultés non prévues et fait les mises au point en conséquence.
  • 2.3.2. Les perturbations entraînent rapidement une mise à jour claire des consignes pédagogiques.
  • 2.3.3. Les élèves sont stimulés durant toute la durée du cours.
  • 2.3.4. Les transitions entre les activités respectent le rythme de travail du groupe.

Indicateurs de cette dimension particuliers à certaines situations de classe:

  • 3 - L'enseignant assure les préparatifs matériels immédiats du cours. (démarrage du cours)
  • 11 - Le cours démarre dans les minutes qui suivent le son de la cloche. (démarrage du cours)
  • 12 - La durée et le rythme de l'exposé tiennent compte de la capacité de concentration des élèves. (exposé magistral)
  • 25 - Si le travail se fait en équipes, la répartition des élèves en équipes est coordonnée. (travail individuel ou en équipes)
  • 30 - L'enseignant s'assure que chaque élève (ou chaque équipe) exécute les tâches demandées. (travail individuel ou en équipes)
  • 37 - L'enseignant s'assure que le matériel nécessaire à l'accomplissement des tâches est disponible, en bon état, en quantité suffisante et prêt à être utilisé. (travail en laboratoire)
  • 43 - L'enseignant ménage du temps, à la fin de la période, pour le nettoyage, le contrôle et le rangement du matériel. (travail en laboratoire)
  • 44 - L'enseignant amorce les procédures de fermeture dans les minutes qui précèdent la fin du cours. (fermeture du cours)
  • 48 - L'enseignant respecte, sans le dépasser, le temps imparti au cours. (fermeture du cours)


Dimension 3

3.1. VARIER les types d'activités.

  • 3.1.1. Les interactions (seul, en équipe, en groupe) et leurs modalités (coopératives ou compétitives) sont diversifiées.
  • 3.1.2. La durée des activités varie.
  • 3.1.3. Les tâches exigées alternent dans leur contenu et dans leur style.

3.2. FAIRE une mise en situation.

  • 3.2.1. Le déclencheur d'intérêt est manifeste.
  • 3.2.2. L'utilité de l'objectif est démontrée.
  • 3.2.3. Les connaissances antérieures préalables sont rappelées, vérifiées et le lien avec les nouvelles, explicité.

3.3. ILLUSTRER les informations présentées et les tâches proposées.

  • 3.3.1. Les élèves ont une idée claire du produit final attendu.
  • 3.3.2. L'enseignant utilise des analogies et des exemples.
  • 3.3.3. Les exemples tiennent compte du vécu des élèves ou de l'actualité.
  • 3.3.4. L'enseignant alterne les illustrations verbales, visuelles et écrites.

Dimension 4

4.1. FAVORISER l'objectivation et le transfert des processus.

  • 4.1.1. Les activités font appel à diverses sources d'information et modes de traitement de l'information.
  • 4.1.2. Les élèves sont invités à décrire la démarche adoptée.
  • 4.1.3. Les processus intellectuels et pratiques sont explicitement identifiés.
  • 4.1.4. Les stratégies d'apprentissage ou de résolution de problèmes sont enseignées.
  • 4.1.5. L'enseignant modèle de façon explicite les conduites et les stratégies utiles à l'apprentissage.
  • 4.1.6. L'enseignant met en évidence les processus davantage que les réponses.
  • 4.1.7. Des activités de réinvestissement différentes de l'activité d'apprentissage initiale sont proposées.

4.2. FOURNIR à l'élève une rétroaction sur ses apprentissages.

  • 4.2.1. Les techniques d'évaluation formative sont utilisées régulièrement
  • 4.2.2. Les devoirs et exercices sont corrigés (notés ou annotés).
  • 4.2.3. Les élèves ont l'occasion de s'autocorriger ou de s'intercorriger.
  • 4.2.4. Les évaluations de type sommatif sont, dans la pratique, réservées au terme de l'apprentissage.
  • 4.2.5. L'enseignant s'assure que l'élève utilise correctement les outils nécessaires.

4.3. UTILISER les erreurs de façon constructive et efficace.

  • 4.3.1. L'élève a le moyen de repérer rapidement ses erreurs.
  • 4.3.2. Les réussites sont identifiées tout autant que les erreurs.
  • 4.3.3. Les erreurs de bonne foi sont traitées avec bienveillance.
  • 4.3.4. L'élève a le moyen de diagnostiquer les causes de ses erreurs
  • 4.3.5. L'élève dispose de moyens pour corriger ses erreurs.

4.4. AJUSTER l'enseignement à la situation d'apprentissage.

  • 4.4.1. Les activités comportent des éléments pouvant rejoindre les différents styles d'apprentissage.
  • 4.4.2. Du temps est spécifiquement alloué pour permettre aux élèves de poser des questions.
  • 4.4.3. Des tâches particulières sont proposées aux élèves qui atteignent rapidement les objectifs.
  • 4.4.4. Les consignes sont révisées à la lumière du cheminement du groupe.

Dimension 5

5.1. DÉFINIR les termes et les concepts.

  • 5.1.1. Le lexique particulier à la discipline est expliqué.
  • 5.1.2. Les confusions possibles entre des concepts voisins sont dissipées.

5.2. PRÉSENTER les informations de façon pédagogique.

  • 5.2.1. Les informations sont découpées en unités assimilables par l'élève.
  • 5.2.2. L'ordre de présentation de l'information respecte la logique du sujet.
  • 5.2.3. Les informations sont présentées en lien avec les tâches à accomplir.

5.3. DISTINGUER l'essentiel de l'accessoire.

  • 5.3.1. L'enseignant utilise des indices verbaux pour mettre en relief des informations importantes.
  • 5.3.2. L'enseignant résume et récapitule l'information à retenir.

Indicateurs de cette dimension particuliers à certaines situations de classe:

  • 17 - L'enseignant conclut formellement son exposé. (exposé magistral)
  • 19 - L'enseignant veille à ce que l'échange se déroule dans un ordre logique. (plénière)
  • 23 - L'enseignant résume et conclut la plénière. (plénière)

Dimension 6

6.1. ÉTABLIR un contexte de communication propice..

  • 6.1.1. Les élèves sont attentifs et silencieux pendant les explications.
  • 6.1.2. Les prises de parole se font avec l'autorisation de l'enseignant.

6.2. ASSURER la cohérence et la continuité de la communication.

  • 6.2.1. Les messages verbaux et non verbaux sont mutuellement compatibles.
  • 6.2.2. Le contenu des messages est pertinent au contexte.
  • 6.2.3. L'enseignant reprend adéquatement le fil de la communication après une interruption ou une digression.

6.3. S'EXPRIMER dans une langue correcte et adaptée aux élèves.

  • 6.3.1. L'enseignant s'exprime dans une langue familière correcte.
  • 6.3.2. L'enseignant fait des liens, lorsque nécessaire, entre la langue parlée des élèves et la sienne.

6.4. S'ASSURER de la compréhension des explications.

  • 6.4.1. L'enseignant pose des questions pour vérifier la compréhension des explications.
  • 6.4.2. L'enseignant laisse à l'élève le temps de répondre aux questions.
  • 6.4.3. Les élèves sont invités à reformuler les explications.
  • 6.4.4. L'enseignant incite l'élève à préciser le sens de ses questions ou interventions.
  • 6.4.5. L'enseignant insiste pour obtenir, de la part de l'élève, une réponse satisfaisante à ses questions.
  • 6.4.6. L'enseignant répond clairement aux questions des élèves.

Indicateurs de cette dimension particuliers à certaines situations de classe:

  • 8 - L'enseignant obtient le silence avant de s'adresser au groupe. (démarrage du cours)
  • 13 - L'enseignant ménage des pauses dans son exposé. (exposé magistral)
  • 14 - L'enseignant situe précisément les élèves par rapport au matériel didactique auquel il se réfère. (exposé magistral)
  • 15 - L'enseignant fournit des balises pour faciliter la prise de notes. ((exposé magistral)
  • 34 - L'enseignant conclut formellement la période de travail. (travail individuel ou en équipes)

Dimension 7

7.1. S'EXPRIMER de façon vivante.

  • 7.1.1. Le ton de la voix est vivant.
  • 7.1.2. L'enseignant se déplace dans la classe.
  • 7.1.3. La gestuelle de l'enseignant est dynamique.
  • 7.1.4. Le ton et la gestuelle de l'enseignant sont au service de la compréhension du message.

7.2. VARIER ses moyens de communication.

  • 7.2.1. L'enseignant laisse place à d'autres sources d'information que lui-même.
  • 7.2.2. L'enseignant utilise des supports graphiques, audiovisuels ou informatiques.
  • 7.2.3. L'enseignant démontre, mime ou simule les situations.
  • 7.3. UTILISER efficacement le langage non verbal.
  • 7.3.1. Le regard sert pour approuver ou désapprouver un comportement, une attitude.
  • 7.3.2. Le contact visuel entre l'enseignant et le groupe est constant.

Indicateur de cette dimension particulier à certaines situations de classe:

  • 16 - L'enseignant utilise adéquatement le tableau. (exposé magistral)

Dimension 8

8.1. MANIFESTER sa disponibilité aux élèves.

  • 8.1.1. Les questions sont suscitées, encouragées.
  • 8.1.2. Les éléments intéressants d'une intervention sont soulignés par l'enseignant.
  • 8.1.3. Les moments de disponibilité hors classe sont communiqués.

8.2. ACCUEILLIR les questions avec bienveillance.

  • 8.2.1. Les questions posées de bonne foi sont accueillies favorablement.
  • 8.2.2. Les élèves peuvent exprimer des opinions.
  • 8.2.3. Les élèves peuvent demander des précisions ou des explications supplémentaires.

8.3. SUSCITER la participation de chacun.

  • 8.3.1. L'enseignant identifie la personne qui doit répondre à la question posée ou accomplir la tâche demandée.
  • 8.3.2. Les questions sont distribuées équitablement.
  • 8.3.3. L'enseignant favorise les tâches coopératives.

Indicateurs de cette dimension particuliers à certaines situations de classe:

  • 21 - L'enseignant assure une répartition équitable du temps entre les interventions. (plénière)
  • 29 - Si le travail se fait en équipes, l'enseignant circule d'une équipe à l'autre. (travail individuel ou en équipes)
  • 31 - L'enseignant est disponible aux demandes d'explications en aparté. (travail individuel ou en équipes)

Dimension 9

9.1. FAIRE PREUVE de réalisme dans ses exigences de fonctionnement.

  • 9.1.1. Les exigences sont adaptées au contexte social et à l'âge des élèves.
  • 9.1.2. Les exigences sont peu nombreuses.
  • 9.1.3. Les exigences sont précises et varient peu.
  • 9.1.4. Les exigences insistent davantage sur l'objectif recherché que sur les moyens à prendre.

9.2. COMMUNIQUER clairement ses exigences.

  • 9.2.1. Les exigences sont communiquées d'avance aux élèves.
  • 9.2.3 Les exigences sont périodiquement rappelées aux élèves.
  • 9.2.3. Les comportements attendus sont enseignés.

9.3. JUSTIFIER ses exigences.

  • 9.3.1. Les exigences découlent de valeurs et de principes clairs.
  • 9.3.2. Les exigences s'appuient sur des nécessités de fonctionnement.
  • 9.3.3 Les exigences sont compatibles avec le règlement de l'école et son projet éducatif.

Indicateur de cette dimension particulier à certaines situations de classe:

  • 39 - S'il y a lieu, l'enseignant démontre la manipulation des outils, appareils et pièces de matériel. (travail en laboratoire)

Dimension 10

10.1. PRÉVENIR les sources potentielles de perturbation.

  • 10.1.1 Des routines et des procédures sont établies.
  • 10.1.2 Les élèves sont tenus occupés pour toute la durée du cours.
  • 10.1.3 L'aménagement physique du local est propice au travail.
  • 10.1.4 Les déplacements physiques sont limités et contrôlés.

10.2. DÉTECTER les comportements perturbateurs.

  • 10.2.1 L'enseignant conserve l'ensemble de son groupe dans son champ visuel.
  • 10.2.2 L'enseignant fait savoir par son langage non verbal qu'il est conscient de ce qui se passe en classe.
  • 10.2.3 L'enseignant ajuste son comportement au degré d'attention des élèves.
  • 10.2.4 La réaction de l'enseignant aux sources de perturbation est immédiate.

10.3. INTERVENIR efficacement sur les comportements inacceptables.

  • 10.3.1 Les interventions disciplinaires sont rarement nécessaires et prennent peu de temps.
  • 10.3.2 Les interventions sont rapidement suivies des effets souhaités.
  • 10.3.3 L'enseignant diffère à l'extérieur du cours la gestion des cas particuliers.
  • 10.3.4 Les interventions sont en rapport avec la perturbation.

10.4. APPLIQUER les règles disciplinaires avec réalisme et cohérence.

  • 10.4.1. L'enseignant donne suite aux mesures qu'il annonce.
  • 10.4.2. Les règles disciplinaires sont appliquées sans émotivité.
  • 10.4.3. Les sanctions sont proportionnelles à la gravité de l'infraction.
  • 10.4.4. L'application des règles disciplinaires tient compte davantage de l'esprit que de la lettre
  • 10.4.5. L'exécution des sanctions et des ordres est contrôlée.

Indicateurs de cette dimension particuliers à certaines situations de classe:

  • 4 - L'enseignant vérifie l'état de la salle de classe. (démarrage du cours)
  • 5 - La circulation des élèves dans la salle de classe se fait avec calme. (démarrage du cours)
  • 6 - Le niveau sonore est acceptable. (démarrage du cours)
  • 7 - Les élèves sont assis à leur place dans les secondes qui suivent le son de la cloche. (démarrage du cours)
  • 10 - L'enseignant prend les présences. (démarrage du cours)
  • 20 - Les tours de parole tiennent compte de l'ordre dans lequel les demandes sont faites. (plénière)
  • 27 - Si le travail se fait en équipes, le regroupement physique des équipes s'effectue calmement et rapidement. (travail individuel ou en équipes)
  • 28 - L'enseignant demeure constamment attentif à l'ensemble de son groupe. (travail individuel ou en équipes)
  • 32 - Pendant les apartés, l'enseignant demeure conscient du reste du groupe. (travail individuel ou en équipes)
  • 33 - Si le travail se fait en équipes, le niveau sonore demeure acceptable. (travail individuel ou en équipes)
  • 35 - Si le travail s'est fait en équipes, l'aménagement physique de la salle de classe est promptement restauré. (travail individuel ou en équipes)
  • 36 - Les consignes de sécurité particulières à l'activité en cours sont rappelées. (travail en laboratoire)
  • 38 - Tous les élèves ont une tenue vestimentaire conforme aux exigences du laboratoire. (travail en laboratoire)
  • 40 - L'enseignant surveille la manipulation des outils, appareils et pièces de matériel. (travail en laboratoire)
  • 41 - Les rappels à l'ordre relatifs aux consignes de sécurité sont immédiats et sans appel. (travail en laboratoire)
  • 42 - La circulation physique des élèves est strictement contrôlée. (travail en laboratoire)
  • 46 - L'enseignant vérifie l'état physique de la salle de classe. (fermeture du cours)
  • 49 - Si les élèves doivent quitter la salle de classe après le cours, la sortie s'effectue de façon calme et ordonnée. (fermeture du cours)

Dimension 11

11.1. CONFIER des responsabilités aux élèves.

  • 11.1.1. L'enseignant délègue, sous surveillance, des tâches aux élèves.
  • 11.1.2. L'enseignant demande aux élèves des services relevant du fonctionnement collectif.
  • 11.1.3. L'enseignant fournit aux élèves des occasions de s'entraider et de coopérer.

11.2. OFFRIR aux élèves des occasions de faire des choix et de prendre des initiatives.

  • 11.2.1. L'élève a parfois le choix entre plusieurs tâches pour atteindre un objectif.
  • 11.2.2. L'enseignant demande parfois aux élèves de trouver eux-mêmes les moyens d'accomplir une tâche.
  • 11.2.3. Les initiatives positives sont encouragées et valorisées.

11.3. VALORISER le travail et les comportements positifs des élèves.

  • 11.3.1. Les progrès des élèves sont soulignés.
  • 11.3.2. L'enseignant témoigne de sa satisfaction.
  • 11.3.3. L'enseignant récompense les efforts et les réussites.

Dimension 12

12.1. CONSULTER les élèves.

  • 12.1.1. Les modalités de travail et de fonctionnement sont parfois négociées avec les élèves.
  • 12.1.2. L'enseignant questionne les élèves sur leurs préférences ou leur satisfaction.

12.2. TENIR COMPTE du contexte dans ses jugements et ses interventions.

  • 12.2.1. L'enseignant tient compte des intentions de l'élève dans ses interventions.
  • 12.2.2. L'enseignant tient compte de facteurs extérieurs pouvant influencer le comportement de l'élève.
  • 12.2.3. Les jugements de l'enseignant portent sur les comportements et non sur la personnalité de l'élève.

12.3. TRAITER tous les élèves avec justice.

  • 12.3.1. Les préférences et aversions personnelles de l'enseignant sont indétectables.
  • 12.3.2. Tous les élèves ont droit à l'attention de l'enseignant.
  • 12.3.3. Des comportements similaires des élèves dans un contexte similaire entraînent des réactions similaires de l'enseignant.

Dimension 13

13.1. EXPLICITER les enjeux moraux de situations vécues en classe.

  • 13.1.1. L'enseignant rappelle les valeurs qui motivent ses intentions.
  • 13.1.2. Les valeurs promues par l'enseignant sont compatibles avec les valeurs du projet éducatif.
  • 13.1.3. L'enseignant fait explicitement le lien entre des situations de classe et les valeurs

Dimension 14

14.1. S'ASTREINDRE soi-même à des exigences éthiques et professionnelles.

  • 14.1.1 L'enseignant modèle explicitement les conduites et attitudes attendues des élèves.
  • 14.1.2. Le comportement de l'enseignant est compatible avec les exigences qu'il a lui-même à l'égard des élèves.
  • 14.1.3. Les différences de comportement entre l'enseignant et l'élève sont justifiées par la fonction et non par le statut.
  • 14.1.4. Le comportement de l'enseignant respecte le devoir de réserve de sa fonction.

14.2. INTERVENIR avec calme.

  • 14.2.1. Les interventions de l'enseignant ont pour effet de faire décroître le niveau de tension négative.
  • 14.2.2. Le langage, verbal et non verbal, de l'enseignant demeure respectueux.

14.3. DIRE la vérité aux élèves.

  • 14.3.1. L'enseignant admet sans réticence ses erreurs et ses limites.
  • 14.3.2. L'enseignant , lorsque c'est utile, formule objectivement ses humeurs et ses sentiments.
  • 14.3.3. Lorsque c'est pertinent, l'enseignant donne son opinion et la présente comme une opinion.
  • 14.3.4. L'enseignant distingue entre ce qui relève de ses préférences personnelles et ce qui relève d'exigences fonctionnelles.

14.4. ASSURER des interactions harmonieuses au sein de la classe.

  • 14.4.1. L'enseignant favorise la verbalisation objective des problèmes.
  • 14.4.2 L'enseignant privilégie la recherche de consensus plutôt que les décisions unilatérales.
  • 14.4.3. Toutes les interactions demeures polies.

Indicateurs de cette dimension particuliers à certaines situations de classe:

  • 1 - L'enseignant est ponctuel. (démarrage du cours)
  • 2 - La tenue vestimentaire et physique de l'enseignant est correcte. (démarrage du cours)
  • 22 - L'enseignant veille à ce que les interventions soient écoutées avec respect. (travail individuel ou en équipes)
  • 50 - Si la salle de classe est inoccupée à la période suivante, l'enseignant quitte le dernier et s'assure que les fenêtres sont fermées, que les lumières sont éteintes et que la porte est verrouillée. (fermeture du cours)

Dimension 15

15.1. CRÉER un environnement détendu.

  • 15.1.1. L'enseignant est accueillant et de bonne humeur.
  • 15.1.2. L'enseignant utilise l'humour et accepte celui des élèves.
  • 15.1.3. Le rythme de travail relève davantage de l'efficience que de la rapidité.

15.2. PERSONNALISER ses interactions.

  • 15.2.1. Les élèves sont appelés par leur nom.
  • 15.2.2. Les changements physiques ou vestimentaires sont soulignés.
  • 15.2.3. Dans la mesure du possible, l'enseignant tient compte des préférences ou des limites personnelles de l'élève.

15.3. AJUSTER ses interventions à l'état du groupe.

  • 15.3.1. L'enseignant reconnaît les variations de l'état psychologique du groupe.
  • 15.3.2. L'enseignant ajuste le rythme en fonction de l'état de fatigue ou de tension du groupe.
  • 15.3.3. L'enseignant tient compte de facteurs extérieurs qui peuvent agir sur le groupe.

Indicateurs de cette dimension particuliers à certaines situations de classe:

  • 9 - L'enseignant salue les élèves. (démarrage du cours)
  • 47 - L'enseignant prend formellement congé des élèves (ou leur donne congé, selon le cas). (fermeture du cours)

Dimension 16

16.1. RECONNAÎTRE les différences entre le monde des adultes et le monde des jeunes.

  • 16.1.1. L'enseignant évite les familiarités.
  • 16.1.2. L'enseignant reconnaît comme normaux certains comportements adolescents.

16.2. TENIR COMPTE de la culture et de la vie des jeunes.

  • 16.2.1. Les préoccupations particulières des jeunes peuvent se manifester en classe.
  • 16.2.2. L'enseignant s'informe des événements de l'actualité ou du vécu des jeunes et s'y réfère.

  Source DISCAS

Votre commentaire