Constantine la majestueuse

constantineConstantine, Constantine plus je m'en approche, plus ce mot résonne dans ma tête. Enfin, la voilà, perchée sur son haut rocher, majestueuse telle Massinissa, ce guerrier illustre qui fit la capitale de l'EST numide. Plus j'avance plus je me sens pris au piège du monument de la corniche. Fier de résistance, elle se présente comme un défi de l'histoire.

Constantine, c'est aussi le Rhumel qui n'arrive pas à creuser et d'accentuer une blessure que l'homme tente de penser par des ponts de plus en plus nécessaires. C'est le pont de sidi M'sid qui s'allonge d'un bord à l'autre du rocher blessé profondément par le Rhumel qui coule depuis des siècles, insouciant, il travaille. Un autre pont. Je le traverse avec un pincement au cœur. Est-ce la peur ? je ne sais pas ...Mais le pas est fait, je suis en plein dans Constantine le moderne fait de bâtiments imposants au style architectural recherché.

Au cœur de la ville moderne se trouve le palis Ahmed Bey. En contrebas se dresse la vieille ville...Avant de m'y enfoncer, j'ai fait un saut à la medersa de Benbadis. Il est midi trente, je pense à manger, on m'oriente vers Rahbet ElDjamel.Et là, je suis surpris par le nombre de gargotes desquelles se dégagent les odeurs de grillades de pois-chiche.

Une fois rassasié, je pars à l'assaut des ruelles animés par une foule de femmes et d'hommes de tous les âges qui vendent des articles de tous genres, produits manufacturés et traditionnels.

Attiré par un vase en cuivre, je l'achète et je profite de cette occasion pour demander au marchand des explications au sujet des femmes voilées de noir , j'apprends que l'histoire du voile est liée à celle de la ville.

Epuisé mais ravi, je remonte au centre ville et je m'installe sur une grande esplanade la brèche. Ayant repris des forces, je regarde l'hôtel « CIRTA ».

S'il vous arrive de visiter Constantine, n'oubliez pas que les deux universités, Islamique et celle de Aïn el bey qui, comme le musée, valent le détour.

Le quotidien matinal

 

Votre commentaire