vendredi, 18 janvier 2019 14:28

Qu’est-ce que lire, au juste? Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les recherches actuelles en didactique du français montrent tout l’intérêt de s’intéresser non seulement à la lecture comme le résultat d’un décodage et d’une compréhension fine d’un lecteur, mais aussi comme un acte de construction des sens et des significations possibles des textes. Lire, ce n’est pas seulement développer une compétence, c’est aussi, et surtout, nourrir une appétence, un gout pour la lecture et son appréciation.

Dernière modification le vendredi, 18 janvier 2019 14:39
samedi, 22 décembre 2018 15:03

Préambule du programme de 1AS Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Préambule: Le nouveau programme de français pour le secondaire s’inscrit dans le cadre  de la refonte du système éducatif. L’amélioration qualitative de ce dernier doit se réaliser par la prise en compte des transformations que connaît notre pays et celles que connaît le monde
(mondialisation des échanges commerciaux, développement vertigineux des technologies de l’information et de la communication etc.). Ce constat nous oblige à voir que l’école n’est plus, pour l’apprenant, la seule détentrice des connaissances (l’apprenant peut parfois être « en avance » sur l’enseignant s’il est plus familiarisé avec ces nouveaux vecteurs de transmission des connaissances) et qu’elle ne peut plus fonctionner « en vase clos ». Cet état de fait nous interpelle sur notre conception de l’école et nous oblige à nous interroger sur nos objectifs et sur nos pratiques. 

Dernière modification le jeudi, 10 janvier 2019 13:57
samedi, 22 décembre 2018 14:46

La compétence de lecture

Écrit par
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Comprendre et interpréter des discours écrits/oraux pour les restituer sous forme de résumés à un (des) destinataire(s) précis ou pour exprimer une réaction face à ces discours.

Comprendre c’est se poser en tant que lecteur, établir des interactions entre un discours et ses propres connaissances, que ces connaissances concernent le contenu, les structures typiques, le lexique, la syntaxe, la pragmatique. C’est ensuite, à partir de connaissances générales, élaborer des hypothèses, confirmer ou réfuter celles-ci sur la base des informations rencontrées dans le texte. C’est faire un aller-retour constant entre les différents niveaux de traitement de l’information (du mot, à la phrase, à l’énoncé, au texte, au contexte et vice -versa) La démarche proposée

(résumée dans le tableau suivant) emprunte à l’approche onomasiologique* et sémasiologique.*

Page 1 sur 114

Please publish modules in offcanvas position.

Qui sommes nous ?